Devenir ambassadeur au collège

AccueilLes ressourcesDevenir ambassadeur › Devenir ambassadeur au collège

Depuis la rentrée 2018, dans les collèges, des élèves ambassadeurs se feront le relais, auprès de leurs pairs, des enjeux de la prévention du harcèlement et des moyens d’y contribuer.

Un ambassadeur contre le harcèlement, c’est quoi ?  

Télécharger l’affiche « Devenir ambassadeur collégien »

Que fait un ambassadeur ?

Un ambassadeur :

  • Sensibilise ses camarades au phénomène de harcèlement et, plus largement, au respect d’autrui
  • Repère les signes du harcèlement et en parler, est attentif aux autres
  • Conduit un projet dans son collège pour mobiliser l’ensemble de la communauté éducative
  • Est porteur des valeurs de l’École de la confiance

Un ambassadeur c’est :

  • Être un élève responsable
  • Être à l’écoute de ses camarades
  • Soutenir et convaincre l’élève victime d’en parler aux adultes
  • Être capable de collaborer avec les autres élus du collège

Un ambassadeur ce n’est pas :

  • Celui qui va régler seul les situations de harcèlement dans son collège
  • Un justicier
  • Un médiateur
  • Un témoin passif
  • Le chef de ses camarades

Qui peut devenir ambassadeur ?

  • Tout élève volontaire souhaitant participer à ce projet collectif
  • Ce dispositif n’est pas uniquement ouvert aux élèves délégués ou aux élèves élus du Conseil de la vie collégienne (CVC)

Mettre en place le dispositif Ambassadeurs dans mon collège

  • Les ambassadeurs collégiens  sont des élèves volontaires issus des différents niveaux. La représentation de chaque classe est à privilégier afin de créer une dynamique au sein de l’établissement. Tout élève souhaitant s’engager doit pouvoir le faire.
  • Les actions des ambassadeurs collégiens ont vocation à concerner en priorité leur établissement.
  • L’accord préalable du chef d’établissement pour la mise en place du projet est nécessaire ; il pourra s’appuyer sur le Conseil de la vie collégienne (CVC) ou le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté pour soutenir l’action des ambassadeurs
  • Dans le même temps, ce projet aura été soumis au vote du CA . Les adultes volontaires, professeurs, CPE, infirmière, agents, assistants d’éducation, etc., sont associés au projet afin de devenir référents et facilitateurs  de cette action.
  • La mise en place du dispositif est conditionnée à l’obligation de former les élèves ainsi que les adultes référents investis dans ce projet. La formation pourra être organisée au niveau du rectorat, comme pour les ambassadeurs lycéens, au sein d’un bassin ou au sein de l’établissement avec l’aide des référents harcèlement académiques et départementaux.

Qui peut m’aider

  • Les adultes de l’établissement
  • Le Conseil à la vie collégienne (CVC)
  • Le Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC)
  • Le référent harcèlement départemental et académique
  • Le Référent vie collégienne

Quelques idées d’actions pour agir contre le harcèlement dans mon collège

Pour dire non au harcèlement et susciter la mobilisation, ensemble vous pourrez par exemple

  • Créer un badge, des pin’s, bracelets, des sets de table, etc., afin de marquer les esprits et d’inscrire la prévention dans la durée
  • Créer un slogan, un hashtag dans le but de travailler le sentiment d’appartenance
  • Créer un clip, une affiche, une chanson dans le cadre des cours (heures d’études, arts plastiques, éducation musicale, EPS, EMC, etc.) pour associer tous les adultes du collège
  • Lancer une campagne d’affichage en vous appuyant sur les ressources nationales pour obtenir une plus large audience et assurer une plus vaste mobilisation
  • Initier des journées/ semaines thématiques : Journée Non au harcèlement !, Semaine du respect et de la tolérance, journée de la politesse afin d’inscrire la dynamique dans le plan d’actions du CESC et donc d’impliquer les parents et les autres partenaires du collège
  • Construire un trombinoscope des ambassadeurs et des référents adultes pour une plus grande visibilité sur le réseau de soutien existant autour des victimes
  • Écrire une charte d’engagement avec la communauté éducative afin de prévenir et combattre le harcèlement, validée en conseil d’administration et annexée au règlement intérieur
  • Utiliser les grands moments de l’année (rentrée, accueil des élèves et des personnels, fête du collège, événements sportifs, etc.) pour diffuser les messages de prévention à un large public.