Ambassadeur collégien – Fiche action 2 : Construire une séquence pédagogique

AccueilFiche action › Ambassadeur collégien – Fiche action 2 : Construire une...

Construire une séquence pédagogique

Les séquences présentées partagent des objectifs et une structure similaire :

Objectifs

  • faire connaître aux élèves les différentes ressources à leur disposition ;
  • comprendre le phénomène du harcèlement et ses effets négatifs ;
  • repérer les comportements harcelants, les lieux dans lesquels le phénomène se déroule et
  • comprendre le rôle des différents protagonistes ;
  • reconnaitre que les protagonistes peuvent changer de rôle ;
  • trouver des stratégies que victimes et témoin(s) pourraient adopter pour prévenir le harcèlement et y mettre fin ;
  • faire réfléchir les élèves à l’usage des rumeurs, des insultes, etc.

Quelques incontournables pour la mise en place de ces séances

  • créer un climat propice à la bienveillance : pas d’évaluation ni de jugement ;
  • si nécessaire, aménager la salle de classe ;
  • préciser que chacun a le droit de formuler ses impressions, ses pensées, ses ressentis et ses questions en étant respecté : personne ne peut être interrompu ;
  • rappeler les limites de la liberté d’expression : pas de propos injurieux, pas de moqueries ;
  • faire émerger les représentations/la parole, mais préciser que nul n’a obligation de parler ;
  • poser les principes du dialogue : on écoute les autres, tout le monde doit pouvoir prendre la parole ;
  • protéger l’expression de tous : on s’engage à ne pas répéter les propos échangés pendant l’atelier, en particulier ceux qui auraient trait à la vie privée.

Le harcèlement entre pairs : rapide définition

Se moquer, embêter, menacer, insulter, bousculer, etc., verbalement/physiquement/psychologiquement un de ses camarades de façon répétée. Il est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre.

Attention : tous les conflits ne sont pas systématiquement des faits de harcèlement, il est nécessaire de faire la part des choses.

Ce qu’il faut savoir sur le harcèlement

Le harcèlement se fonde sur le rejet et sur la stigmatisation de certaines différences

Caractéristiques :

  • l’apparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux) ;
  • le sexe, l’identité sexuelle (garçon jugé trop efféminé, fille jugée trop masculine, sexisme) ;
  • orientation sexuelle réelle ou supposée ;
  • un handicap (physique, psychique ou mental) ;
  • un trouble de la communication qui affecte la parole (bégaiement/bredouillement) ;
  • l’appartenance à un groupe social ou culturel particulier ;
  • des centres d’intérêt différents.

Les 3 caractéristiques du harcèlement en milieu scolaire

La violence : c’est un rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes.

La répétitivité : il s’agit d’agressions qui se répètent régulièrement durant une longue période.

L’isolement de la victime : la victime est souvent isolée, plus petite, dans l’incapacité de se défendre.

Déroulement type d’une séance

  • Avant la projection de l’affiche/vidéo, il est conseillé de partir des représentations des élèves en leur demandant ce qu’est pour eux le harcèlement, quels sont les acteurs d’un tel processus. « Pour moi le harcèlement c’est… Pour moi le sexisme, c’est…» sous forme de remue-méninges. Inscrire au tableau ou sur support papier les mots ou idées des élèves, ils serviront à amorcer la discussion.
  • La vidéo/l’affiche est ensuite projetée et les élèves travaillent en groupe autour du questionnaire prévu pour chaque support :
  • Après une première projection

« Après cette vidéo avez-vous d’autres suggestions ou compléments à apporter ? » : Inscrire au tableau les compléments. Distribution aux groupes du questionnaire (cf cahiers d’activités 2nd degré). Appropriation des questions par les groupes.

  • Après une deuxième projection

Chaque groupe répond au questionnaire (10 à 15 minutes)et propose ensuite une réponseUn débat s’instaure entre les groupes (20 à 25 minutes). Des échanges et une mise en commun du travail des groupes sont animés. L’animateur informe des ressources à disposition des élèves.

  • Il est conseillé d’animer ces séances en binôme.

Ressources pouvant être mobilisées pour préparer et animer la séance.